Contact:

604-688-0221 ext: 524

Follow:

Bacchus Barua

Associate Director, Health Policy Studies, Fraser Institute

Bacchus Barua is Associate Director of the Fraser Institute’s Centre for Health Policy Studies. He completed his BA (Honours) in Economics at the University of Delhi (Ramjas College) and received an MA in Economics from Simon Fraser University. Bacchus has conducted research on a range of key health care topics including hospital performance, access to new pharmaceuticals, the impact of aging on health care expenditures, and international comparisons of health care systems. He also designed the Provincial Healthcare Index (2013) and is the lead author of The Effect of Wait Times on Mortality in Canada, and Waiting Your Turn: Wait Times for Health Care in Canada (2010–2014).

Recent Research by Bacchus Barua

— déc 10, 2019
Printer-friendly version
Waiting Your Turn: Wait Times for Health Care in Canada, 2019 Report

Waiting Your Turn: Wait Times for Health Care in Canada, 2019 révèle que cette année au Québec, le temps d’attente moyen pour recevoir les traitements médicaux nécessaires était de 16,3 semaines, en légère augmentation depuis l’année dernière. Selon l’étude, à l’échelle du Canada, le temps d’attente moyen en 2019 était de 20,9 semaines.

— déc 4, 2018
Printer-friendly version
Waiting Your Turn: Wait Times for Health Care in Canada, 2018 Report

Waiting Your Turn: Wait Times for Health Care in Canada, 2018 révèle que cette année au Québec, le temps d’attente moyen pour recevoir les traitements médicaux nécessaires était de 15,8 semaines, soit près de cinq semaines de moins que l’an dernier. Selon l’étude, à l’échelle du Canada, le temps d’attente moyen en 2018 était de 19,8 semaines.

— oct 16, 2018
Printer-friendly version
L’assurance-médicaments provinciale pour les Canadiens vulnérables

L’assurance-médicaments provinciale pour les Canadiens vulnérables démontre que chaque province fournit déjà une assistance aux Canadiens ayant besoin de médicaments—en particulier les aînés et les Canadiens à faible revenu. Une autre conclusion importante de l'étude est que les provinces peuvent concevoir des régimes de médicaments d’ordonnance en fonction de leurs priorités, de l’âge de leurs populations, de leurs niveaux de revenu et d’autres facteurs, qui diffèrent d’une province à l’autre. Ces approches sur mesure seraient probablement perdues ou du moins diluées si le Canada adoptait un régime national d'assurance-médicaments.